QUAND FAUT-IL S’APPAREILLER ?

Dès que vous avez pris conscience de votre gêne auditive (parfois conseillé par votre entourage…) et que celle-ci a fait l’objet d’une analyse par un médecin ORL. Il est primordial de ne pas repousser la prise en charge. En effet, l’aide auditive sera beaucoup plus facile à supporter sur une perte auditive légère que sur une dégradation plus ancienne. De plus, l’appareillage précoce va permettre de maintenir la stimulation nerveuse en faveur du maintien de votre bonne compréhension. Une perte ancienne est plus difficile à corriger car le degré est souvent plus important et le cerveau a plus de mal à analyser de nouvelles informations.

DOIS-JE ÉQUIPER MES DEUX OREILLES ?

L’équipement bilatéral ou stéréophonique est prescrit dans le cas d’une perte auditive mesurée sur les 2 oreilles. Si chaque oreille est pourvue de son propre dispositif de perception, la correction simultanée de vos 2 oreilles garantie deux fonctions essentielles :

-L’effet de direction qui permet de localiser la source sonore
-L’effet de relief qui permet d’apprécier l’éloignement de cette source.

Ces 2 fonctions sont déterminantes notamment pour la bonne compréhension en groupe ou en présence de bruit de fond.

COMBIEN ÇA COÛTE ?

Le prix d’une aide auditive (service et suivi inclus) varie de 700€ à 1 900€. A la solution auditive, nous avons fait en sorte que la discrétion n’ai aucun effet sur le coût du produit. Ainsi, dès notre première gamme, nous sommes en mesure de proposer des solutions discrètes. La prestation de service et de suivi comprend l’ensemble des rendez-vous de réglages et de service après vente indispensables au bon fonctionnement de votre équipement auditif. Nous assurons aussi les réglages qui s’imposent si votre audition évolue avec le temps.

Comme annoncé plus haut, le prix n’est donc pas une question de forme ni de degré de surdité. La valeur de l’appareil est liée à son niveau technologique et plus précisément à son efficacité en milieu bruyant. Il faut donc choisir votre aide auditive en fonction de votre environnement sonore et de vos besoins. Trouver l’appareil auditif qui vous convient

QUELS SONT LES REMBOURSEMENTS ?

Pour les moins de 20 ans et les adultes atteints de cécité, la base de remboursement obligatoire est de 1400€ par oreille.

Pour les plus de 20 ans, la base est de 199.71€ par oreille. La part complémentaire varie de 100 à 1000€ par oreille selon les contrats de mutuelle.

La prise en charge CMU est de 700€ par oreille depuis le 1er juin 2014.

EXISTE-T-IL DES AIDES FINANCIÈRES ?

Pour les adultes malentendants (< de 60ans) une démarche peut être réalisée auprès de la MDPH (maison départementale des personnes handicapées). Si votre dossier est retenu, une aide au financement du matériel sera étudiée en fonction de vos revenus.

Pour les personnes actives, une demande auprès de l’employeur ou du médecin de travail peut aussi déclencher une aide au financement.

Dans le cas de faibles revenus, une aide exceptionnelle peut être demandée à votre caisse de sécurité sociale ainsi qu’à votre mutuelle.

A la solution auditive, nous vous accompagnons dans ces démarches et nous proposons des conditions de paiement favorable.

QUELLE EST LA DURÉE DE VIE D'UNE AIDE AUDITIVE ?

La durée de vie moyenne d’un équipement auditif stagne autour de 5 à 6 ans. La miniaturisation des composants implique un suivi plus régulier dans nos centres. La garantie 4 ans de l’électronique vous assure une prise en charge sans frais pendant les 4 premières années d’utilisation.

On estime que passées 6 ans les réparations électroniques coûteuses ne sont plus fiables.

QUELS CONSEILS POUR L'ENTRETIEN DE SON APPAREIL AUDITIF ?

L’aide auditive est soumis au quotidien à la chaleur du conduit auditif, la transpiration, le cérumen. Un entretien régulier est nécessaire en complément des visites de suivi dans votre centre auditif.

Une désinfection en surface peut être réalisée à l’aide de lingettes ou de sprays. Vous devez veiller à la bonne sortie du son par un nettoyage adapté à la forme de votre aide auditive.

COMMENT DÉFINIR UN BON AUDIOPROTHÉSISTE ?

Un bon audioprothésiste est d’abord un audioprothésiste diplômé d’Etat.

Avant la technique, le rôle de conseil est primordial. Il doit vous permettre de choisir la solution auditive qui vous conviendra et répondra à vos attentes.

L’écoute et la disponibilité sont des qualités au service de la satisfaction et du bon suivi de votre correction auditive.

Enfin, nous avons la chance d’être dans un domaine d’activité où la technologie évolue en permanence ; l’audioprothésiste doit suivre des formations régulièrement pour rester le plus performant possible.

PUIS-JE CHANGER D'AUDIOPROTHÉSISTE EN COURS DE TRAITEMENT ?

A toutes les étapes de votre appareillage vous êtes libres.

D’abord libre de demander plusieurs avis, puis libre de faire un essai. A la solution auditive, nous nous rendons disponibles pour les patients appareillés dans d’autres structures afin d’optimiser leur correction.

EST-CE QU’IL EXISTE DES APPAREILS AUDITIFS INVISIBLES ?

Oui ! La miniaturisation de l’électronique offre aujourd’hui un choix multiple de solutions invisibles. Le micro-contour est une solution discrète qui assure le meilleur confort d’utilisation. L’intra-auriculaire profond est aujourd’hui l’équipement totalement invisible. Ce-dernier nécessite un conduit auditif compatible.

EST-CE QUE L’AIDE AUDITIVE PEUT SUPPRIMER LES ACOUPHÈNES ?

L’aide auditive n’a pas d’effet direct sur l’acouphène. En revanche, dans les cas de perte auditive associée à l’acouphène, la correction auditive a un effet masquant favorable. Dans la majorité des cas, les porteurs d’aides auditives supportent mieux leur acouphène.

Nous disposons d’une gamme d’équipements auditifs permettant la thérapie par générateur de son pour les patients acouphéniques. Nous mettons les moyens techniques en place pour que cette prise en charge devienne une spécialité dans nos centres auditifs.

QUELLES SONT LES DIFFICULTÉS QUE L’ON PEUT RENCONTRER ?

La première difficulté que vous pouvez rencontrer, c’est d’accepter de vous équiper. Une fois passée cette étape psychologique, l’essai sera l’occasion pour vous de découvrir les bienfaits mais aussi les limites de la correction auditive.

Il faudra d’abord que le conduit auditif s’habitue à la présence de l’aide auditive au contact de la peau (3 à 7 jours). Ensuite, le cerveau devra se réhabituer aux nouvelles informations sonores apportées par la correction (3 séances de réglages). Enfin, il faudra assurer un entretien et un suivi adapté pour le maintien des performances (illimité).